Débouchés

Mis au défi d’articuler les phénomènes d’internationalisation, des idées et des hommes ainsi que la fragmentation des espaces de circulation, qui résultent en grande partie de la transformation numérique, le monde professionnel tout comme celui de la recherche évolue très rapidement. La porosité nouvelle entre les politiques publiques et les modèles de gestion des entreprises, qui affecte les niveaux local et international, atteste l’imbrication croissante de systèmes jusqu’ici séparés, d’où des métiers nouveaux ou en cours de transformation, pour lesquels des formations à la fois techniques et généralistes ont tout leur rôle à jouer. Les évolutions induites par les pratiques numériques au sein des Humanités au sens large (et dans lesquelles les Sciences de l’Antiquité ont depuis le début joué un rôle moteur), supposent en effet le développement de compétences techniques et un retour réflexif sur ces nouvelles perspectives de recherche. Le pari consiste à revendiquer que, dans ce domaine aussi, les Lettres et Sciences humaines doivent participer à la formation des étudiants et au débat public, éclairer les enjeux technologiques et sociétaux au croisement de la Littérature, de l’Histoire, de la Philosophie et du Droit, et prendre place dans les secteurs où le numérique transforme les approches traditionnelles.

Les principaux débouchés sont:

  • Métiers émergents (community management)
  • Métiers du livre et de l’édition
  • Métiers de la culture
  • Métiers du journalisme sur le web
  • Chef de projet web
  • Enseignement (Agrégation)

 

Publicités